Jacques Guillermou

Son parcours

Avant de démarrer ma carrière pro en tant que commercial dans les Côtes d’Armor, je suis parti 5 ans à l’étranger. J’ai débuté en travaillant en Californie et dans le Minnesota, au début dans une ferme laitière de 150 vaches, dans laquelle j’aidais l’éleveur pour la traite. J’ai ensuite suivi un programme d’échange à l’université de Minneapolis puis travaillé dans une serre de géranium et finalement dans le secteur du vin. Après 2 ans passés aux États-Unis, j’ai souhaité poursuivre en Australie, toujours dans le secteur du vin. Une fois sur place, il n’était finalement pas possible de poursuivre dans le secteur, j’ai donc travaillé pendant presque 1 an dans une ferme de coton. Après 1 an et demi, j’ai poursuivi en Nouvelle Zélande puis je suis retourné en France en 1991.

À mon retour en France, j’ai suivi une formation commerciale et moins d’un an après, j’ai intégré une jeune entreprise armoricaine, encore peu connue, spécialisée dans la nutrition et l’hygiène animale. Mon but était de créer le portefeuille, puis de le développer. J’y suis resté 26 ans. 

J’ai poursuivi dans une société d’expédition d’animaux de réforme vers des abattoirs européens. Mais 3 ans après avoir commencé, le COVID a frappé et a déréglé le marché, j’ai compris qu’il fallait faire autre chose. J’ai donc débuté chez Schippers en janvier 2022.

 

Quelle est ta fonction chez Schippers ?

Je suis technico commercial terrain sur le Finistère nord et sud. Je suis chargé de développer les gammes Schippers, plus spécifiquement en porc, avec le soutien du service marketing.

 

 

À quoi ressemble ta journée type ?

L’informatique c’est pas mon fort. Mais je sais parler (ahah) !
Le matin, je m’informe des actualités régionales de la veille et de la matinée pour garder un œil sur les tendances du marché, et pouvoir en parler avec les éleveurs. J’appelle les éleveurs pour savoir si je peux passer dans la journée, le lendemain ou le surlendemain. Je vais ensuite les visiter, je discute avec eux de leurs problématiques et besoins, et j’évoque avec eux des sujets divers. J’essaye de développer nos produits phares comme le détergent et le désinfectant. 

 

Qu'aimes-tu chez Schippers ?

J’aime beaucoup l'état d’esprit positif, le travail en équipe, ainsi que la grande qualité technique des responsables. Je pense que les éleveurs ressentent cet esprit d’équipe, non seulement du bureau français, mais aussi de tout le groupe. Ce qui apporte une certaine confiance aux éleveurs, qui savent qu’il y aura de la réactivité. 

J’aime également le fait que Schippers ne soit pas seulement un revendeur, l’entreprise fabrique également ses propres produits. Des produits pour lesquels la qualité est reconnue !

 

Jacques Guillermou

Jacques Guillermou

Technico-commercial porc

Plus de témoignages

Jacques Guillermou

Jacques Guillermou

Technico-commercial porc

Schippers n'est pas seulement revendeur, l’entreprise fabrique également ses propres produits. Des produits de qualité !
Anne-Pascale Denoual

Anne-Pascale Denoual

Comptable

"Il existe une réelle proximité entre collègues en France, ainsi qu’avec le siège au Pays-Bas"
Aude Gurval

Aude Gurval

Technico-commerciale bovin

"Schippers, c'est une entreprise à taille humaine, où il est possible d’avoir une réelle proximité avec nos clients"
Guillaume Le Gall

Guillaume Le Gall

Conseiller technique

“Ce que j’aime chez Schippers, c’est le côté esprit grande famille”
Types de fichiers acceptés : jpeg, png, gif, pdf, doc, docx, Taille max. des fichiers : 50 MB.